Responsable de l'équipe :
laser percage

Depuis son invention il y a 50 ans, et ses premiers développements industriels dans le courant des années 80, le laser est arrivé progressivement à un véritable stade de maturité dans le domaine de la transformation des matériaux. Cet outil unique permet entre autres d’enlever de la matière par découpe ou perçage, de souder des épaisseurs jusqu’à plusieurs centimètres, de fabriquer des pièces complexes par fusion de poudre, de durcir ou de texturer les surfaces à l’échelle du micromètre ou du millimètre.

La maîtrise de l’ensemble de ces procédés passe tout d’abord par :

         - Une compréhension fine des processus physiques complexes mis en jeu dans les différents régimes d’interaction laser-matière, en utilisant à la fois des diagnostics expérimentaux pertinents et variés (caméras grande vitesse, caméra thermique IR, vélocimétrie Doppler, spectroscopie …),

        -  La mise en oeuvre de modélisations ou simulations numériques plus ou moins simplifiées

        -  Une étude des états résiduels des matériaux : aspect, topographie, microstructure, état mécanique, afin de corréler ces états aux cycles thermiques, thermo-hydrauliques et thermo-mécaniques subis localement par la matière. 

L’équipe LASER du PIMM a donc tout naturellement une double vocation: (1) comprendre et améliorer la mise en œuvre des procédés laser, (2) maîtriser les effets induits dans la matière (souvent métallique). Tout cela passe nécessairement par l’utilisation de sources ou de machines laser récentes et appropriées comme en 2013 (Achat d'un nouveau laser Nd:YAG impulsionnel générateur de chocs dans le cadre du SESAME Hephaistos), ou en 2016 (Achat de la machine de Fabrication Additive SLM125 HL par un co-financement FEDER).